LeCompagnon.info

Intelligence financière

Intelligence financière: introduction



Introduction
Définitions

Épargne
Investir

Conseils financiers

Commencez tôt
Apprendre le plus possible et investir
Finances et budget
Il faut bien se connaître
Votre carrière est importante
Soyez agressif
Planifiez le prévisible
Coût d'opportunité
Attention aux "cigales"

Gérer ses projets
Prévoyez l'imprévisible
Outils financiers
Programmes gouvernementaux
Les cinq " amigos " des finances
Mathématique financière
Planifier un gros achat
Acheter une maison
Les rénovations d'une maison
Préparer sa retraite
Mes bons coups, mes mauvais coups

Introduction

Cette section du site est très différente des autres. Elle ne se concentre pas à vous aider à apprendre un logiciel. Elle existe seulement pour vous donner des notions de base en finance personnelle. Vous trouverez sur ces pages des conseils pour vos finances, une description d'outils financiers ainsi que des formules de mathématique financière pour vous aider à mieux planifier vos besoins.

Pourquoi cette section?

Tout a commencé lorsque j'ai cherché d'avoir un troisième salaire pour la famille. Pour la majorité des familles aujourd'hui, il faut que les deux conjoints travaillent pour rapporter assez de revenus pour se payer les commodités d'aujourd'hui.

J'ai essayé d'atteindre mon objectif en rentabilisant mes manuels de formation sur Internet, par des frais de reproduction sur des parties de mon site utilisé dans des cours ainsi que par de la publicité Google AdSense. Ces approches paient pour le matériel informatique requis pour continuer le développement de ce site. Mais tout cela n'est pas une source de revenus assez importante pour être considéré un troisième salaire. À l'exception de prendre un autre emploi, ce qui m'épuiserais rapidement, la seule autre façon que j'ai d'augmenter les revenus de la famille est par l'investissement.

Après plusieurs années, les gains sur le capital accumulé pourraient être assez imposants pour être considéré comme un troisième salaire. Ce capital pourrait devenir le « salaire » principal de la famille avec plus de temps. Pour y arriver, il faut penser à utiliser tous les moyens légaux pour protéger le capital de son plus grand ennemi; l'impôt.

Comment pouvez-vous améliorer votre intelligence financière? Vous pouvez lire des livres sur la finance personnelle que vous retrouverez à la votre bibliothèque et suivre les conseils suivants. Commençons par deux définitions : épargne et investir.

Intelligence financière
Gérer ses projets
Prévoyez l'imprévisible
Outils financiers
Programmes gouvernementaux
Les cinq amigos des finances
Mathématique financière
Planifier
Acheter une maison
Rénover une maison
Préparer sa retraite
Mes bons coups, mes mauvais coups

Autres formations

Word 2003
Word 2007
Excel
Excel 2007/2010/2013
PowerPoint 2003
PowerPoint 2007
Access
Access 2010
Internet
Général
Intelligence financière
Vidéos

Navigation
Précédent
Suivant
Page Principale
FAQ
Nouveautés
Plan du site
Références
Motivations
Manuels de formation
Fichiers de démonstration
Droits d'auteur
Text in English
Contact
Par courriel
Abonnez-vous à
l'infolettre LCI
Partager






Abonnez-vous à l'infolettre LeCompagnon.info

201 fonctions pour les pressés



Définitions selon le Petit Robert

Épargne : Gestion où les dépenses sont maintenues à un niveau inférieur aux recettes en vue de constituer des réserves.

Toute personne a besoin de réserves. C'est une notion de base pour établir une sécurité financière. Mettre des sommes de côté veut aussi dire de ne pas y toucher à moins que cela soit pour répondre à une urgence telle que la perte d'emploi, un accident ou un décès dans la famille. Vous devriez avoir un minimum d'argent pour répondre à vos besoins quotidiens pour une période de trois à six mois. Cette somme pourrait être plus importante selon votre emploi.

Vous pouvez aussi créer des réserves pour réaliser un projet : achat d'une maison, d'une auto, des études, d'un projet de famille, ou pour la retraite. Tout le monde devrait avoir des projets. Mais il faut planifier à l'avance et suivre le progrès pour qu'ils puissent se réaliser.

Investir : employer, placer (des capitaux) dans une entreprise.

Cette dernière définition ne répond plus vraiment à la réalité d'aujourd'hui. On peut investir des sommes d'argent dans plusieurs outils financiers. Quelques-uns sont décrits sur l'une des pages de cette section. Investir voudrait plutôt dire placer des fonds dans un ou des outils financiers dans l'espoir de les voir grandir rapidement. Il ne suffit pas d'épargner et de se créer des réserves. Il faut savoir investir pour croitre ses fonds pour que nos projets de vies puissent se réaliser.

Conseils financiers

Voici quelques conseils pour aider vos finances personnelles. Ils pourraient faire la différence entre réaliser vos rêves ou passer à côté. Cela vaut la peine de les lire au moins une fois.

Conseil # 1: Déterminez vos objectifs

Plusieurs personnes placent leurs plaisirs avant leurs objectifs. Ou, tout simplement, ils ne pensent pas à quels objectifs ils veulent réaliser dans leur vie. Ils vivent jour après jour sans rien planifier à court, moyen et long terme. Comment pouvez-vous réaliser vos objectifs si vous ne les avez pas déterminés? Prenez le temps de penser et d'écrire vos objectifs. Les personnes qui écrivent leurs objectifs sont plus déterminées à les réaliser. C'est reconnu.

Ensuite, pensez à des étapes à moyen et court terme pour réaliser vos objectifs. Par exemple, je désire avoir un véhicule neuf dans cinq ans. Je pense appliquer 25 000$ à ce projet. Cela veut dire que je dois mettre 5 000$ par an ou environ 415$ par mois pour le réaliser. Mais, si j'investis ces sommes à un taux de 5% par an avec des intérêts payés trimestriellement, il me faudra qu'environ 365$ pour atteindre le même résultat. En découpant votre projet en plus petites étapes, vous le rendez plus réalisable et plus facile à suivre.

Conseil #2: Vivez en dessous de vos moyens.

C’est le conseil le plus important que j’ai pris du livre « The wealthy barber » de David Chilton. Il conseille d’investir de 10% à 15% de vos revenus avant même de payer vos comptes. C’est le principe « payez-vous avant tout (pay yourself first)». Dans le livre « The millionaire mind » de Thomas J. Stanley, il écrit que les millionnaires placent en moyenne 20% de leurs revenus bruts dans des investissements. Il y a certaines personnes qui ont poussé cela en plaçant 30% ou plus de leurs revenus bruts dans des investissements pour réaliser leurs projets.

Une autre approche est d'augmenter vos revenus. Cela peut être en ayant plusieurs emplois, plusieurs sources de revenus (actifs et passifs). Vous pourrez ainsi mettre plus d'argent dans vos projets. Ou vous pouvez réaliser les deux. Augmentez vos revenus et placez ces sommes supplémentaires directement dans vos projets. Vous vivez déjà bien avec les sommes que vous avez maintenant. Il serait donc préférable d'accélérer la réalisation de vos projets en réduisant vos dépenses et en augmentant vos revenus.

Une seule personne doit vraiment se préoccuper de vos finances personnelles. C’est vous! Vous pouvez utiliser l’avis de conseillers financiers; surtout ceux qui travaillent sans recevoir des commissions pour certains produits. Mais à la fin, une seule personne connait vos projets et quand vous désirez les réaliser. Devinez qui?

Si vous ne pouvez pas placer immédiatement 20% de vos revenus, commencez au moins avez 5%. Après quelques mois d’ajustement, vous ne vous rendrez même pas compte que des fonds sont retirés pour vous investissements. Augmentez le montant à l’occasion jusqu’à vous ayez une faible marge de manœuvre. Vous pourrez toujours utiliser les réserves que vous avez accumulées récemment pour des urgences.

Le retrait automatique est votre meilleur ami.

Il est trop facile de sortir des fonds de votre compte de banque à partir d’un guichet automatique. C’est un peu plus difficile si vos fonds sont dans des comptes de placement. Investissez ces fonds pour réaliser vos projets. Placez des fonds à chaque paie ou à chaque mois pour vos vacances ou des achats importants tel que l’électronique, un véhicule ou une maison. Personnellement, j’utilise les retraits automatiques pour avoir des fonds pour payer les taxes municipale et scolaire ainsi que pour les vacances. Vous savez que vous devez avoir des fonds pour répondre à ces dépenses chaque année. C’est plus facile sur le budget  d’investir des fonds chaque mois que de subir des pressions sur votre budget au moment de payer pour ces dépenses.

Commencez tôt: la magie de l'intérêt composé

Le plus tôt que vous commencez, le plus tôt que vous atteindrez votre but. Dans certains cas, cela prendra moins d'effort si vous commencez le plus tôt possible. Il y a un exemple sur l'avantage de commencer tôt ainsi que de la formule de mathématique financière pour calculer combien il vous faudra pour réaliser votre objectif. Après avoir compris et mis en pratiques ces formules, vous comprendrez qu'il est avantageux de commencer tôt.

Les conseillers financiers utilisent souvent une variation du prochain exemple pour démontrer l'avantage de placer des fonds pour votre retraite le plus tôt possible. Prenons l'exemple de deux personnes. Jean commence dès l'âge de 20 ans à mettre de côté 3 000 $ par an pendant 15 ans. Il laisse ensuite les intérêts s'accumuler jusqu'à l'âge de 65 ans. Son ami Jacques commence à placer 3 000 $ par an à partir de l'âge de 35 ans et n'arrêtera pas jusqu'à sa retraite. En supposant un taux d'intérêt constant de 7%, lequel des deux aura plus d'argent pour sa retraite?

Puisque cette partie consiste à vous démontrer l'avantage de commencer tôt, vous avez déjà deviné que Jean est le grand gagnant. Mais de combien? À 65 ans, Jean aura accumulé 897 418,52 $ tandis que Jacques aura 306 219,12 $. C'est presque trois fois le montant du second! De plus, Jean aura mis 3 000 $/an pendant 15 ans pour un total de 45 000 $. Jacques aura mis investi 3 000 $ par an pendant 31 ans pour un total de 93 000 $. Quel est le secret du « succès » de Jean?

Le secret est l'intérêt composé. C'est l'intérêt qui s'accumule sur le capital et les intérêts. Les intérêts accumulent de plus en plus d'intérêts avec le temps et continuent de s'accumuler.

Jacques pourrait rattraper les résultats de Jean de deux façons. Il pourrait placer plus d'argent chaque année. Mais il devra mettre 8 791,92 $ chaque année, pour un total de 272 549,67 $, pour atteindre le total de Jean. L'autre option est de rechercher un rendement supérieur. Pour atteindre le même résultat que Jean, Jacques devra avoir un rendement de 12,48 %. Il devra investir dans des entreprises à croissance rapide et à haut risque.

Il y a aussi des pénalités pour commencer plus tard. Jean perdra 7% de ses économies pour chaque année de retard. C'est 7% sur le total. Dans cet exemple, une année de retard voudrait dire une perte de 61 513,36 $; une somme substantielle.

"The most powerful force in the universe is compound interest. "

-- Albert Einstein

La meilleure option est encore de commencer le plus tôt possible et de placer le maximum qui vous est alloué. Suivez l'opinion d'Albert!

Investissez aussi dans vos connaissances

Achetez quelques livres sur les finances personnelles et sur l’investissement. Allez à la bibliothèque ou cherchez sur l’internet. Vous y trouverez plusieurs ressources. Le marché financier change continuellement selon l’économie. Les stratégies pour un marché en croissance ne sont pas les mêmes que vous devez utiliser lors d’une récession. Êtes-vous prêts à toutes les situations du cycle économique?

Club d'investisseurs

Une autre façon d'apprendre et de trouver des clubs d'investisseurs et de s'impliquer. C'est un bon endroit pour trouver des conseils et de partager avec d'autres de l'information sur le marché, sur un secteur en particulier ou une entreprise. Certains ont même des séances de formations pour ceux qui débutent à investir.

Finances et budget

Vous devriez aussi encourager vos enfants à apprendre plus sur les finances. Vous pouvez déjà commencer en plaçant un budget simple et de les encourager à économiser. Une idée que j'ai lue consistait à séparer l'allocation aux enfants dans plusieurs bocaux ayant chacun une étiquette : banque, bonbons, jouet, charité . Vous allez en apprendre plus sur les finances en essayant de leur montrer les concepts importants.

Votre carrière est aussi importante

Vous voulez investir dans vos connaissances dans votre domaine d'expertise. Passez au moins 30 minutes chaque jour à lire des magazines dans votre domaine pour mieux connaitre les nouveautés, les nouvelles approches et devenir un expert.

Une autre façon de chercher les connaissances qui vous manquent est d'approcher un expert dans le domaine et lui demander qu'il devienne votre mentor; votre professeur. Demandez-lui, ou elle, quelles approches ils utilisent pour être plus performant.

Après un certain temps, vous pourrez augmenter vos performances, être reconnu par vos supérieurs et recevoir un meilleur salaire. Vous aurez donc plus d'argent pour vivre et pour investir. N’arrêtez jamais d’apprendre et à chercher des conseils.

Il faut bien se connaître (know yourself)

Il faut aussi connaître ses aptitudes et ses préférences. Avez-vous une attitude conservatrice ou agressive? Quel est votre niveau de connaissance des outils financiers qui vous sont disponibles? Quel est votre niveau de tolérance au risque? Mais il ne faut pas oublier de foncer et regarder d'autres options qui pourraient devenir très avantageuses plus tard.

Soyez agressif

Selon le rapport 2007 de Forbes des personnes les plus fortunées, la valeur moyenne de ceux-ci a augmenté de 30% en un an! Pourquoi ne devriez-vous essayer d'en chercher autant?

La moyenne de l'indice de la bourse Dow Jones Industrial average (DJIA) de 1925 à aujourd'hui est de 10% par année. Il y a de meilleures années et de moins bonnes. Mais la moyenne de rendement est d'environ 10%. Si vous placez 50$ par paie aux deux semaines durant 25 ans (l'équivalent de 650 paies) à 10%, vous vous retrouveriez à la fin avec 133 896,49 $.

Mais l'indicateur Dow Jones se base sur la performance de plusieurs compagnies. Certaines entreprises performent mieux que d'autres selon l'économie. Si vous pouvez investir dans ces compagnies et ressortir un rendement de 13% durant pour la même période, la somme totale augmente à 214 682,11 $. C'est 60% de plus!

J'espère que cela peut vous motiver à chercher plus qu'une simple moyenne. Mais il faut bien comprendre le marché, les entreprises dans lesquels vous investissez et prendre des risques. Vous aurez de bons coups et quelques mauvais. Il faut persévérer.

Planifiez le prévisible

Il y a un dicton anglais qui dit : « People don't plan to fail. They fail to plan ». Une traduction simple serait: « L'individu ne planifie pas d'échouer. Il échoue à planifier ». La pire erreur qu'un individu puisse faire est de ne pas planifier correctement et de ne suivre pas le progrès de leurs projets. Généralement, un projet prend plus de temps et d'effort qu'on l'imagine. Mais il vaut souvent la peine d'être réalisé.

Il faut donc planifier des dépôts périodiques, par paie ou par mois, pour atteindre son objectif. Quels genres de projets peut-on planifier à l'avance?

L'achat d'une maison requiert un certain temps pour accumuler le capital requis pour le dépôt, pour la « taxe de Bienvenue », le notaire, le déménagement ainsi que d'autres frais avant de pouvoir aménager. Laissez-vous une marge de manoeuvre dans vos finances. N'empruntez pas le maximum qui vous est alloué. Il y a toujours quelque chose à faire dans ou autour d'une maison. Cela peut être des rénovations, des murs mal isolés, un toit qui coule, une craque dans la fondation et bien d'autres.

Plusieurs croient que votre maison va être votre plus gros investissement. Cela ne devrait pas être le cas. Vos investissements en actions, en obligation, en immobilier et en entreprises devraient l'être. Les revenus de vos investissements devraient un jour devenir assez imposants pour remplacer votre salaire et plus encore.

L'achat d'un véhicule peut aussi demander de la planification. Il faut que vous sachiez quelle partie de budget vous allez utiliser pour payer pour le véhicule, les assurances en plus de l'entretien et l'essence (dont le prix ne fait que grimper).

Votre retraite est le projet qui va prendre le plus de temps à se réaliser. C'est malheureusement aussi celui que le monde prend le plus de temps à mettre en action. C'est pourtant celui que vous devriez commencer le plus tôt. Le temps peu aussi bien être un allié important, grâce à l'intérêt composé, si vous commencez tôt qu'un redoutable ennemi qui vous débuter trop tard.

Il y a deux équations de mathématique financière que vous devriez utiliser pour vous aider à planifier vos projets. Il s'agit de la valeur future d'une annuité (VFA) et la valeur actuelle d'une annuité. Elles vont vous aider à déterminer comment vous pouvez atteindre vos objectifs.

Vous pouvez planifier à l'avance de grosses sorties de fonds qui arriveront durant l'année. Par exemple, aimez-vous votre gros compte de carte de crédit après les dépenses de Noël? Pourquoi ne pas mettre des fonds de côté à l'avance? Et les vacances? Pour vous donner autre exemple, je mets de l'argent de côté chaque mois pour m'aider à payer les taxes municipales et scolaires au moment venu.

Un autre élément important de votre planification est de déterminer quand le projet doit être réalisé. Les formules de mathématique financière pourront vous aider à déterminer si vos plans sont réalistes. Il suffira ensuite de planifier des retraits automatiques à partir de votre budget.

Vous trouvez plus de détails à la page Planifiez dans cette section.

Préparer des réserves pour l'imprévisible

Chaque vie reçoit son lot d'imprévus. Certaines situations sont plus difficiles que d'autres. C'est pour cela qu'il faut se monter des réserves pour contrer des événements sur lesquels vous n'avez pas de contrôle. Cela peut aussi bien être un bris dans la maison, une perte d'emploi, une maladie, un décès ou tout autre. Ne croyez pas que vous êtes à l’abri. Cela peut vous arriver à tout moment sans aucun avertissement.

Vous pouvez cependant préparer des réserves suffisantes pour parer ces événements qui pourraient avoir un effet négatif sur vos finances personnelles. Ayez au moins de 6 à 9 mois de réserves pour payer vos dépenses régulières : hypothèque, emprunts, loyer, nourriture et autres.

Il y a d'autres éléments non financiers pour aider contre les imprévus sont des assurances. Une assurance-vie ne vous aidera pas beaucoup à votre décès. Mais elle va aider votre famille à s'ajuster à la perte de votre revenu. Une assurance sur l'hypothèque peut aussi garantir que votre famille ne perdra pas en plus leur toit. Une assurance salaire va aussi vous aider en cas de maladie. Cela mettra moins de pression sur vos épaules pour revenir au travail quand vous n'avez pas encore pleinement récupéré d'un accident ou d'une maladie.

Vous trouverez plus de détails à la page Prévoyez l'imprévisible.

Le coût d’opportunité

Lorsque vous décidez de placer de l’argent dans un projet, vous décidez aussi de mettre de côté d’autres projets; du moins temporairement. Ceci est le coût d’opportunité. Assurez-vous donc d’investir où vous aurez le meilleur rendement.

1- Payer sa carte de crédit

Avec des pénalités de 18% à 26%, vous aurez un meilleur rendement en payant maintenant une carte de crédit que d’essayer d’investir cette même somme dans d’autres projets. De plus, vous allez conserver votre bonne cote de crédit auprès des banques. Ceci est important lorsque vous allez prendre une hypothèque pour votre première maison.

Il y a deux façons de payer ses dettes sur les cartes de crédit: selon le plus haut taux d'intérêt ou selon le plus bas montant à repayer. Les deux façons demandent de mettre le minimum requis sur chaque carte que vous avez en ce moment. C'est la façon que vous mettez l'argent qui vous reste qui détermine quelle sera la meilleure approche pour votre situation.

La première approche consiste à repayer le plus rapidement possible la carte ayant le plus haut taux d'intérêt. Une fois payé, vous utilisez l'argent qu'il vous reste pour payer la seconde carte ayant le plus haut d'intérêt et ainsi de suite.

La seconde approche vous demande de payer la carte de crédit ayant le plus petit montant le plus rapidement possible. Cela sera plus facile de payer cette carte et d'appliquer les économies des intérêts que vous n'aurez plus à payer sur la prochaine carte ayant le plus bas montant.

Faites votre analyse en utilisant les deux approches. Vous pourrez ainsi déterminer laquelle va vous permettre de payer toutes vos dettes le plus rapidement possible. Par après, conservez qu'une carte de crédit avec un maximum permis qui est bas.

2- Payer les comptes courants

Il ne faut pas oublier les comptes courants tels que le loyer, l’électricité, le chauffage, le téléphone, les assurances et autres.

3- Pay yourself first

C’est ensuite que vous décidez où vous désirez investir les sommes qui vous restent. Il est donc préférable d’avoir le meilleur rendement sur ces fonds. Regardez aussi comment vous pouvez augmenter ces fonds en réduisant ou partageant vos dépenses ou augmenter vos revenus.

4 - Après les loisirs

C'est seulement après que vous avez mis en ordre vos projets, vos comptes-courants et vos dettes que vous pourrez vraiment penser à vos loisirs. Pouvez-vous vraiment en profiter si vous ne pensez qu'à vos dettes?

Attention aux "cigales" : gros revenus, zéro économie

Vous les voyez un peu partout. Ces personnes qui se promènent avec de grosses autos devant de grosses maisons. Ils gagnent de gros revenus chaque année et le dépensent au complet juste pour bien paraître. Le chiffre le plus important, celui sur lequel vous devez apporter toute votre attention, est votre avoir net. Il s’agit de tous vos avoirs moins toutes vos dettes. C’est le chiffre que vous devez constamment augmenter à travers votre vie. Ces « cigales » peuvent bien afficher avoir beaucoup de possessions, mais ils ont aussi d'énormes dettes et aucune économie.  Ils devront « danser » quand leurs revenus seront coupés.

Les « vrais » riches dépensent peu. Leur objectif principal est l’indépendance financière. Ils savent que de mettre de l’argent sur une grosse maison ou des automobiles, de s’endetter juste pour ses besoins personnels, ne va pas les aider à atteindre leur objectif. Ils économisent de 15% à 20% de leurs revenus bruts afin de l’investir et de le voir grandir. Ils ont une petite maison et travaillent fort dans leur propre entreprise ou à leur carrière.  Ils savent comment investir ces sommes pour les voir grossir chaque année. Pour reprendre l'analogie de la fable de Lafontaine, ils sont des super-fourmis.

J'espère que les conseils que vous avez lus sur cette page vous donneront un bon point de départ pour vos connaissances. Mais ce n'est qu'un point de départ. Il faut en lire plus et surtout appliquer ce que vous avez lu. La meilleure idée au monde ne vaut rien si elle n'est pas appliquée.

Lisez les prochaines pages de cette section pour mieux préparer vos finances.



Vous avez apprécié cette page?

Dites que vous l'aimez en utilisant le bouton Facebook, Twitter ou l'un des autres services sous le bouton "Share".

Cliquez sur le bouton de votre choix

Abonnez-vous à l'infolettre

Abonnez-vous à l'infolettre du site pour recevoir le manuel " 150 fonctions Excel expliquées ". Vous recevrez aussi les prochaines infolettres sur les nouveautés du site et des formations détaillées que vous ne trouverez nulle part ailleurs.



Cliquez ici pour vous abonner à l'infolettre





Ce site est hébergé par 1&1.com